Accueil
fondContact

Contactez-nous!

nos devoirs |

  • promouvoir le bien-être
  • référer à un autre professionnel
  • évaluer la santé
  • poser un diagnostique
  • la santé du patient
  • favoriser la multidisciplinarité

La Clinique Chiropratique St-Sauveur
prends votre santé globale à coeur

L’objectif des soins chiropratiques est de corriger et prévenir les subluxations afin de favoriser le fonctionnement normal du système nerveux et de permettre au corps et à ses systèmes de défense naturelle de faire adéquatement leur travail.



fond

Informations supplémentaires

Traitement

photo

L’objectif des soins chiropratiques est de corriger et prévenir les subluxations afin de favoriser le fonctionnement normal du système nerveux et de permettre au corps et à ses systèmes de défense naturelle de faire adéquatement leur travail.

La Chiropratique St-Sauveur est aussi spécialisée dans le traitement des tissus mous (muscles, tendons, ligaments et fascia) par le biais de différentes techniques adaptées :

  • Active Release Techniques®
  • Graston Techniques®
  • Kinesio Taping®
Retour au menu ^

Ajustement

photo

L’ajustement consiste à corriger la subluxation pour ainsi rétablir la fonction articulaire, diminuer les tensions musculaires et redonner la fonction optimale aux différentes structures et systèmes du corps.

L’ajustement est une forme de manipulation articulaire ayant un contact spécifique. Il est caractérisé par une poussée dynamique rapide et peu profonde afin de redonner un mouvement qui était diminué, erroné ou absent au niveau d’une articulation.

Effets de l’ajustement

  • Étirement des tissus articulaires
  • Diminution des spasmes musculaires
  • Bris des adhésions articulaires ou périarticulaires
  • Augmentation de la mobilité articulaire
  • Diminution du stress articulaire
  • Diminution de la douleur
  • Optimisation de l’influx nerveux circulant dans notre corps
  • Augmentation de l’énergie
  • Permet de traiter sans avoir recours à la médication

Les ajustements  (manipulations articulaires) permettent d’obtenir un effet mécanique immédiat et une réponse neurologique qui favorisent une bonne harmonie neuro-biomécanique. À la suite d’une blessure, d’une surutilisation ou d’une mauvaise posture, les muscles et les articulations deviennent tendus et restreints dans leur action. Le mauvais fonctionnement de l’articulation affectée peut provoquer de la douleur localement, mais aussi une diminution de la fonction des structures (organes, muscles, etc.) desservies par les nerfs émergeant du segment affecté. Le corps répondra généralement par une contraction musculaire afin de stabiliser la région douloureuse. C’est pourquoi le chiropraticien procèdera à un ajustement chiropratique qui rétablira la fonction articulaire, diminuera les tensions musculaires et redonnera la fonction optimale aux différentes structures et systèmes du corps.

Cavitation

photo

L’ajustement chiropratique est associé à un son audible « CRACK ».

Ce son n’est pas associé à un « craquement d’os » ou à des os buttant les uns contre les autres. Ce bruit est causé par un événement se nommant : CAVITATION.

Chaque articulation du corps humain est formée d’une capsule articulaire contenant des bulles de gaz et du liquide synovial, permettant aux articulations de mieux glisser les unes par rapport aux autres. L’augmentation du mouvement articulaire engendré par l’ajustement provoque un changement de pression au niveau de l’articulation et il se produit une libération de gaz. La cavitation se produit sous le même principe que lorsque l’on ouvre une bouteille de boisson gazeuse : pishhhhhh!

Le but d’un ajustement chiropratique n’est pas de faire « craquer », mais d’ajuster les articulations. Parfois il y a des sons audibles ou non.

Retour au menu ^
photo

Thérapie myofasciale

La thérapie myofasciale est un terme qui englobe plusieurs techniques utilisant les mains pour détendre les tissus du corps à des fins thérapeutiques.Les massages sont faits en pétrissant, en donnant de petites pressions pour relaxer les muscles et en utilisant le frottement pour stimuler les tissus. Cette thérapie permet de briser les adhérences entre les fibres musculaires tout en améliorant la circulation sanguine et lymphatique.

Cette thérapie est utile dans plusieurs cas : relaxation, réduction de l’œdème (enflure) ou mobilisation d’une région. Le massage aide aussi à diminuer l’inflammation au site d’une blessure récente.

Bénéfices pour les patients

  • Augmente la fonction des muscles et des articulations
  • Améliore la circulation
  • Augmente le métabolisme
  • Améliore le processus de guérison
  • Aide à la relaxation

Points gâchettes

Un point gâchette est une zone de tension dans un muscle qui cause de la douleur et qui interfère avec la fonction normale du muscle en restreignant son amplitude de mouvement normale, en affaiblissant le muscle et en référant de la douleur à d’autres endroits du corps.

En utilisant les mains, on exerce une légère pression sur la peau afin de localiser la bande musculaire tendue ou les nodules de fibres musculaires. Puis, en utilisant soit les doigts ou la main, on compresse de façon plus prolongée le site de tension afin de provoquer une relaxation du muscle.

Puisqu’une pression est appliquée, certains patients peuvent ressentir un léger inconfort jusqu’à ce que le muscle se détende. En plus de la douleur localisée à l’endroit de la pression, il est possible de sentir une douleur référée à un autre endroit du corps.

La thérapie par points gâchettes est très efficace pour réduire les spasmes musculaires et relaxer les hypertonicités musculaires. Elle aide à rétablir l’amplitude de mouvement et facilite la guérison.




photo photo

Active release techniques® :

Il s’agit d’une technique de travail musculaire qui permet de traiter les différents muscles, tendons et ligaments du corps de façon spécifique et de façon active. Avec l’aide du docteur(e), le patient exécute le mouvement spécifique au muscle traité. Le but du traitement est de briser les adhérences entre les fibres musculaires, ligamentaires et tendineuses. Ces adhérences peuvent survenir suite à un traumatisme, une blessure sportive ou suite à des mouvements répétitifs.

Effets bénéfiques reliés aux traitements ART :

  • La pression exercée dans l’axe des fibres musculaires oriente le tissu cicatriciel dans la bonne direction, ce qui augmente la souplesse et l’élasticité des fibres cicatricielles et des fibres musculaires
  • Augmente l’apport d’oxygène aux muscles en favorisant une meilleure circulation sanguine
  • Diminue les tensions musculaires
  • Augmente l’amplitude de mouvement
  • Favorise une guérison optimale et rapide.

L’efficacité d’Active Release Techniques® est reconnue auprès des athlètes qui participent aux compétitions (Ironman / 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42,2 km de course). À travers le monde, des chiropraticiens se retrouvent à chaque ligne de départ et d’arrivée lors des épreuves sportives afin d’augmenter la performance des athlètes.

photo

Graston techniques® :

La technique Graston utilise six outils en acier inoxydable de différentes formes et différentes grosseurs pour aider le clinicien(ne) au diagnostic et au traitement des dysfonctions tissulaires. La technique Graston est utilisée pour mobiliser, réduire et réorganiser les restrictions fibrotiques du système neuromusculosquelettique. Un lubrifiant spécifique doit être appliqué sur la peau avant d’utiliser les instruments. Le lubrifiant permet aux instruments de bien glisser sur la peau pour ainsi éviter les irritations. Le traitement est ainsi appliqué dans de multiples directions au niveau de la lésion. Le glissement sur la peau des instruments Graston, provoque une sensation de vibration ressentie au bout des doigts du clinicien. Il est donc très facile pour le clinicien(ne) de bien sentir les adhésions tissulaires.

La technique Graston est un traitement interdisciplinaire utilisé par près de 5 000 clinicien(ne)s incluant les chiropraticien(ne)s, les entraîneur(e)s athlétiques, les physiothérapeutes et les thérapeutes occupationnels. Cette technique est très efficace pour les entorses lombaires, les entorses cervicales, syndrome du tunnel carpien, fasciite plantaire, épicondylite, tendinite, syndrome fémoro-patellaire, tissu cicatriciel, doigt gâchette, Shin Plints, etc.








photo

Kinesio Taping (bandage):

La méthode Kinesio Taping est appliquée sur les muscles, ligaments, tendons et fascias pour réduire les spasmes, la douleur et l’inflammation. Cette technique stimule aussi le système lymphatique pour favoriser la guérison tissulaire. Ce type de « Taping » ne réduit pas la mobilité articulaire, puisqu’il permet d’effectuer des amplitudes de mouvement maximales tout en assurant une stabilisation.

Propriété du Kinesio Taping

  • 100% en coton
  • 40% élastique (même élasticité que la peau et les muscles)
  • Hypo-allergène (sans latex)
  • Conduit d’aération
  • Durable pour 3 à 4 jours
  • Résistant à l’eau
Retour au menu ^

Thérapies complémentaires

photo

Ultrason :

L’ultrason est un générateur de son de haute fréquence qui est appliqué localement aux blessures ou aux régions où il y a de l`inflammation. Les ultrasons causent un micromouvement des tissus et ont la capacité d’augmenter la circulation, nettoyer les régions congestionnées et briser les adhésions des tissus connectifs.

Courant interférentiel : Le courant interférentiel est un courant électrique de haute fréquence qui a été développé pour rejoindre les tissus profonds, pour réduire l’œdème, pour diminuer la douleur et pour augmenter la circulation locale et l’oxygénation des tissus.

Prescription d’exercices thérapeutiques :

  • Exercices d’étirement
  • Exercices de renforcement
  • Exercices de réhabilitation
photo

Électrothérapie :

L’électrothérapie est un traitement thérapeutique qui aide à diminuer la douleur et à améliorer la guérison des tissus mous. Des électrodes sont placées sur la peau au site de la blessure et lorsque l’appareil est en marche il produit plusieurs petites impulsions électriques qui pénètrent dans les tissus où est située la blessure. Lorsque les impulsions franchisent la surface de la peau, une stimulation à basse fréquence est créée. Cette stimulation induit le corps à produire alors de l’endorphine et d’autres substances naturelles qui aident à diminuer la douleur.

La majorité des patients trouve l’électrothérapie très bénéfique et décrit le traitement comme une sensation de petites aiguilles ou de picotements.

L’électrothérapie est surtout utilisée pour soulager la douleur et diminuer l’inflammation. Les déchirures ligamentaires, les entorses et les spasmes musculaires répondent positivement à ce genre de traitement, ce qui aide à réduire l’atrophie et à améliorer la circulation sanguine.

Bénéfices pour les patients

  • Réduit les symptômes douloureux
  • Diminue l’oedème local
  • Améliore le tonus musculaire
  • Permet de rétablir les mouvements normaux
  • Permet au corps de produire des agents, comme l’endorphine, qui aident à éliminer la douleur
  • Accélère le processus de guérison

Thermothérapie

Les sacs de chaleur, les coussins chauffants ou les serviettes chaudes et humides sont utilisés pour aider à augmenter la température des tissus mous situés juste en-dessous de la peau.

La chaleur appliquée à la surface de la peau dilate les vaisseaux sanguins sous-cutanés, ce qui permet aux tissus de relaxer et ainsi d’atténuer temporairement la douleur. Augmenter la circulation et relaxer les muscles peut être bénéfique avant ou après les traitements chiropratiques, les exercices ou autres traitements.

La chaleur est généralement recommandée pour relaxer les tissus en spasme et pour soulager temporairement les symptômes associés à la douleur chronique et aux tensions musculaires. L’utilisation de la chaleur pour calmer les tissus spasmés ou irrités de façon chronique est un bon moyen d’augmenter la flexibilité, la mobilité et la circulation sanguine, ce qui permet d’accélérer le processus de guérison.

Bénéfices pour les patients

  • Augmente la circulation
  • Relâche les tensions musculaires
  • Réduit la raideur au niveau des articulations
  • Prépare les tissus pour la réhabilitation

Cryothérapie

La cryothérapie est un terme qui désigne l’application de glace ou de compresses froides afin de réduire la température des tissus en dessous ou à la surface de la peau.Diminuer la température produit une constriction des vaisseaux sanguins, engourdit les zones de douleurs et aide à relaxer les muscles. Une température froide réduit les transmissions nerveuses de la douleur donc permet un soulagement temporaire.

La glace est souvent utilisée dans le cas de blessures aiguës ou lors d’une exacerbation récente d’une condition chronique. Le refroidissement des tissus est efficace pour réduire et prévenir l’oedème post-traumatique. L’application locale de la glace devrait être répétée plusieurs fois par jour lorsque la blessure est récente. Ainsi, la cryothérapie s’avère être une façon facile et efficace de réduire l’oedème des tissus inflammés.

Bénéfices pour les patients

  • Aide à réduire l’oedème et l’inflammation
  • Engourdit la région pour réduire la douleur
  • Réduit les spasmes musculaires

Exercices thérapeutiques

Les exercices sont une série d’étirements répétitifs ou de renforcements réalisés dans le but de maximiser la fonction des muscles faibles ou blessés qui supportent la colonne vertébrale ou toute autre articulation. Des exercices spécifiques aident à la stabilisation et à la réhabilitation de la région du corps qui a été blessée.

Les os formant une articulation sont maintenus en place par des muscles et des ligaments. Une bonne biomécanique est essentielle pour un fonctionnement optimal des articulations, une bonne posture et une bonne santé. Des exercices appropriés et des manœuvres répétées aident à conditionner les tissus associés.

Suite à une blessure, la formation de tissu cicatriciel change l’élasticité et la force des muscles. Il est donc important d’avoir un bon programme d’exercices d’étirements et de renforcements, élaboré selon vos besoins, pour vous permettre de rétablir votre tonus musculaire.

Les résultats prennent du temps. L’exercice est une façon efficace et peu coûteuse de se rétablir plus rapidement, stabiliser la colonne vertébrale et aider à prévenir les rechutes.

Bénéfices pour les patients

  • Améliore l’amplitude de mouvement
  • Rééduque les muscles endommagés
  • Renforce la structure vertébrale
  • Favorise une guérison plus rapide

Retour au menu ^

Phase de soins

Soins de soulagement

photo

Les soins de soulagement sont des soins intensifs et rapprochés (2 à 3 fois par semaine). Ils visent à éliminer le problème symptomatique et diminuer les risques de récidive à court terme.

Objectif

  • Soulager la douleur
  • Diminuer l’enflure et l’inflammation
  • Améliorer l’amplitude de mouvement

Analogie avec un iceberg : on rase la pointe du iceberg

Soins de correction

Ces soins sont destinés non pas uniquement à soulager le patient, mais plutôt à corriger le problème pour éviter qu’il revienne. Cette étape suit les soins de soulagement et exige une fréquence de traitement moins rapprochée (1 fois par semaine ou 1 fois toutes les 2 semaines).

Objectif

  • Restaurer les fonctions
  • Améliorer la force et la stabilité
  • Favoriser la guérison
  • Accroître la responsabilité du patient face à la prise en charge de sa santé

Analogie avec un iceberg : on déracine le iceberg

Soins de maintien

photo

Ces soins visent à s’assurer que les fonctions retrouvées lors des soins correctifs seront maintenues. Étant donné que le corps subit quotidiennement une multitude de stress physiques et émotionnels, un dépistage périodique est de mise afin de promouvoir une saine hygiène de vie. Cette étape suit les soins de soulagement et de correction. Les soins de maintien exige une fréquence de traitement beaucoup moins rapprochée (1 fois par mois à 1 fois par année).

Objectif

  • Favoriser le bien-être du patient
  • Éduquer le patient
  • Préserver un état de santé optimal
  • Minimiser la récidive
Retour au menu ^