fbpx

Les céphalées, plus communément appelées « maux de tête », sont des douleurs très fréquentes. Entre 50 % et 75 % des adultes de 18-65 ans auront au moins un mal de tête au cours de l’année. Il existe différentes sortes de céphalées; cela dépend de leur origine. Il est à noter que les structures qui entourent le cerveau et le système nerveux centrale, telles que les méninges, la boîte crânienne, les muscles du visage, de la tête ou du cou, ou les vertèbres cervicales, peuvent entre autres créer de la douleur à la tête.

Nous allons voir plus en détail un type particulier de céphalée, soit la migraine. La migraine peut se comparer à un « mal de bloc » qui dure des heures et même des journées. Les migraines affectent plus de deux millions de Canadiens chaque année. Selon Statistique Canada, la migraine est trois fois plus répandue chez les femmes (11,7 %) que chez les hommes (3,8 %).

Qu’est-ce que la migraine?

La migraine se caractérise par des crises qui durent normalement entre 4 et 72 heures. Généralement, elle touche un côté de la tête et sera pulsatile. La douleur migraineuse est souvent très violente. Généralement, elle débute d’un côté de la tête et peut éventuellement gagner tout le crâne. La migraine est souvent amplifiée par la lumière et le bruit et peut être associée à des nausées ou des vomissements. Dans certains autres cas, on note aussi des troubles neurologiques, tels que des faiblesses musculaires localisées et des modifications de la sensation.

Contrairement aux maux de tête classiques, la migraine se définit par l’apparition de plusieurs changements physiologiques, tels que des déséquilibres fonctionnels vasculaires (dilatation des artères extra – ou intracrâniennes1) et des déséquilibres nerveux (moteur et sensation). Ces changements physiologiques peuvent même aller jusqu’à modifier l’humeur de la personne qui en est atteinte.

Quelles en sont les causes?

L’origine précise des migraines reste encore sous investigation, mais plusieurs hypothèses ont été proposées. Certains facteurs ou habitudes de vie peuvent aggraver ou provoquer les symptômes associés à la migraine. L’alcool, dont le vin rouge, et certains aliments, comme le chocolat ou le monosodium glutamate (attendrisseur de viande), peuvent être à l’origine de migraines. Au-delà de l’alimentation, les facteurs de stress et de génétique pourraient aussi être des causes importantes.

D’un point de vue scientifique, on pense que la pratique d’un sport diminuerait la fréquence des migraines. Les bêta-endorphines, naturellement sécrétées par le cerveau comme antidouleurs, serait augmentées lors de la pratique régulière d’un sport. Néanmoins, il est certain qu’une bonne alimentation, un bon nombre d’heures de sommeil par jour, une bonne gestion du stress et, bien évidemment, la pratique régulière de sport sont les éléments essentiels à la santé physique et psychologique. Comme le dit si bien le dicton : un esprit sain dans un corps sain. À vous de faire votre choix.

Traitement maison contre les migraines

  1. Allongez-vous dans une pièce sombre et calme;
  2. Appliquez de la glace sur la nuque;
  3. Exercez une pression sur les zones douloureuses de votre cou;
  4. Massez-vous légèrement afin de diminuer l’intensité de la douleur.

Un peu de recherche

1 Bates, p. 66-67.
2 Vernon, p. 162.
3 Plaugher, p. 362.
4 Vernon, p. 162, 164.
5 Plaugher, p. 362.

La revue systématique de données probantes issues de la recherche établilt l’efficacité clinique des thérapies manuelles pratiquées par les chiropraticiens pour le traiter les maux de tête d’origine cervicale :

– Clinical effectiveness of manual therapy for the management of musculoskeletal and non-musculoskeletal conditions: systematic review and update of UK evidence report. Clar C, Tsertsvadze A, Court R, Hundt GL, Clarke A, Sutcliffe P. Chiropr Man Therap. 2014 Mar 28;22 (1):12.

– Are non-invasive interventions effective for the management of headaches associated with neck pain? An update of the Bone and Joint Decade Task Force on Neck Pain and Its Associated Disorders by the Ontario Protocol for Traffic Injury Management (OPTIMa) Collaboration. Varatharajan S, Ferguson B, Chrobak K, Shergill Y, Côté P, Wong JJ, Yu H, Shearer HM, Southerst D, Sutton D, Randhawa K, Jacobs C, Abdulla S, Woitzik E, Marchand AA, van der Velde G, Carroll LJ, Nordin M, Ammendolia C, Mior S, Ameis A, Stupar M, Taylor-Vaisey A. Eur Spine J. 2016 Jul;25(7):1971-99

COVID-19

La santé et la sécurité de nos patients et de notre personnel sont nos priorités, d’autant plus en cette période de pandémie de la COVID-19.

Il est essentiel de contribuer à l’effort collectif visant à éviter la propagation du virus.

Suspension des rendez-vous non urgents et non essentiels

La Clinique Chiropratique St-Sauveur suspend donc temporairement les consultations et les traitements chiropratiques jusqu’à nouvel ordre, et ce selon les recommandations gouvernementales.

Gestion des urgences

Seuls les cas urgents, tels les traumatismes et les incapacités majeures, nécessitant des soins directs, et pour lesquels la téléconsultation n’est ni indiquée ni applicable pourront être vus en clinique.

Si vous avez de la fièvre, des symptômes de type grippal, de la toux ou un essoufflement, êtes de retour de l’étranger ou avez plus de 70 ans, nous devrons reporter votre rendez-vous.

Services de téléconsultation

Nous offrons le service de téléconsultations pour les suivis, les évaluations, les conseils de prévention par exemple. Laissez-nous le soin de déterminer si c’est une option qui est indiquée pour votre condition.

Pour vous renseigner au sujet des téléconsultations, veuillez nous écrire: clinique@chirostsauveur.com ou nous laissez un message au 450-227-0644

Tarification :

  • 15 min : 30$
  • 30 min : 60$

Merci de votre compréhension et de votre rigoureuse collaboration. Nous croyons que la contribution de tous est indispensable afin de stopper efficacement cette pandémie.

Cordialement,

Dre Andréanne Ethier Chiasson, chiropraticienne
Dr Jeremy Law, chiropraticien
Dr Simon-Michel Belisle, chiropraticien