Principe de traitement

Comment cela fonctionne ?

appareil de choc radiale - Shock wave

Lorsque le projectile frappe l’applicateur, une onde acoustique radiale est créée et propulsée par la sonde à la peau et aux tissus sous-jacents.

L’énergie mécanique créée par l’onde de choc radiale provoque un microtraumatisme localisé. Ceci favorise la reprise de la réaction inflammatoire qui amènera un nettoyage des déchets métabolique, augmentera la vascularisation et stimulera l’expression des facteurs de croissance angiogéniques. En gros, la thérapie par les ondes de choc radiales (shock wave) donne une *deuxième chance* à la guérison et favorise la réparation tissulaire.

Conditions traitées les plus fréquentes et les plus documentées

– Tendinopathie tendon d’Achille (insertion et corps du tendon)
– Fasciite plantaire
– Épine de Lenoir
– Tendinopathie coiffe des rotateurs
– Tendinopathie/ bursopathie trochantériennes (syndrome douloureux du grand trochanter)
– Epicondylopathies médiale et latéral (tennis elbow/ golfer elbow)
– Tendinopathie rotulienne

Traitement standard recommandé

échéancier après le dernier traitement

– La thérapie par ondes de choc radiales est la première étape du traitement
– La prescription d’exercices excentriques et complémentaires

*** le nombre de traitements recommandés selon la littérature scientifique varie entre 3-4 traitements à un intervalle d’environ 5 à 10 jours.

ATTENTION : ne protège pas contre le retour de la pathologie si les autres facteurs n’ont pas été adressés.

ÉVITER la médication anti-inflammatoire (incluant ibuprofen), l’application de chaleur ou de glace sur la zone traitée pour les 3-4 semaines de traitements et pour les 4 semaines suivant le traitement.

ÉVITER les activités pouvant irriter ou stresser la région traitée pour 4 semaines suivant le traitement. Ces activités pourront reprendre graduellement par la suite en fonction des symptômes.

Échéancier après le dernier traitement
– 4 semaines de repos relatif
– On débute les exercices excentriques une semaine après le traitement
– À 4 semaines, on recommence graduellement les activités plus actives
– À 8-12 semaines, on stresse volontairement et graduellement le site traité (retour progressif au sport plus intense)
– LE TOUT SE FAIT ÉVIDEMMENT SELON L’ÉVOLUTION

Résultats à attendre
– La durée de guérison est très variable en fonction de la réponse de l’organisme de chacun
– Il est rare d’obtenir une amélioration avant 3 mois après le traitement (durée des exercices excentriques)
– Il est possible que la guérison s’échelonne sur plusieurs mois après le traitement (jusqu’à 1 an)
– La récupération dépend aussi beaucoup de la coopération du patient (respect des recommandations et exercices)

Contre – indications

appareil de choc radiale - Shock wave

– Traitement au niveau des troncs nerveux ou gros vaisseaux sanguins
– Douleur mal localisée et non palpable
– GROSSESSE
– RISQUE HÉMORRAGIE (hémophilie, prise d’anticoagulants comme le coumadin ou l’aspirine) *** arrêt 2 semaines AVANT
– Région pulmonaire / cardiaque
– Cicatrice ou plaie ouverte sur la zone à traiter
– Infection ou inflammation aiguë au site de la lésion
– Plaque de croissance
– Cancer dans les 5 dernières années
– Corticothérapie orale durant plus de trois mois
– Maladies inflammatoires systémiques (comme la polyarthrite rhumatoïde)
– Infiltration de cortisone au site traité dans les deux mois précédant le traitement
– Prise d’anti-inflammatoires (incluant ibuprofen) dans les 2 semaines précédant le traitement.