fbpx

Savez-vous que l’arthrose touche 3 millions de Canadiens et 700 000 Québécois? Qu’elle atteint un nombre égal d’hommes et de femmes et qu’elle peut se déclarer à n’importe quel âge? Savez-vous aussi que l’arthrose est la forme d’arthrite la plus répandue?1

La grande majorité de la population confond souvent l’arthrite et l’arthrose. L’arthrite est une maladie inflammatoire qui était anciennement appelée « rhumatismes » par nos grands-parents. Quant à l’arthrose, il s’agit d’une affection chronique des articulations caractérisée par une détérioration prématurée des capsules articulaires, des ligaments, des cartilages (mince couche protectrice sur l’extrémité des os) et par la formation d’ostéophytes (dépôts de calcium gênant le mouvement et nuisant au système nerveux).

Malgré les croyances populaires, ce phénomène n’est pas dû à l’effet du vieillissement. Les recherches démontrent que l’arthrose serait la résultante de légers traumatismes répétés, de coups majeurs (accident automobile, sport), d’une sollicitation articulaire excessive, d’un excès de poids et d’un manque d’activité physique. Ces facteurs empêcheraient la nutrition adéquate des cartilages et entraîneraient une détérioration anormale et prématurée de l’articulation touchée. Les articulations qui supportent le poids corporel (colonne vertébrale) ainsi que les articulations plus mobiles (hanches, genoux, mains) sont plus vulnérables aux traumatismes de toute sorte.

Les liens entre l’arthrose et les blessures articulaires

Lorsque vous vous blessez une ou des articulations mobiles, il est impératif de recevoir les soins appropriés afin de rétablir le bon fonctionnement articulaire et d’éviter le ramollissement des cartilages, ligaments et capsules impliqués. Ce ramollissement rendra plus vulnérables les articulations affectées et celles-ci peineront de plus en plus pour supporter une charge de travail normale. Le corps, de façon naturelle, essaiera de compenser la faiblesse avec des sels de calcium au lieu de la réparer avec des tissus normaux. C’est à ce moment que les radiographies révèleront la présence des ramollissements et que l’on vous dira que vous avez de l’arthrose. La présence de ces calcifications pourra aussi affecter le système nerveux, particulièrement lorsque les ostéophytes envahissent les trous de conjugaison, trous par lesquels les racines nerveuses émergent de la colonne.

Le modèle de recherche expérimentale sur l’animal confirme qu’à la suite d’un accident, dès la première journée, surviennent déjà des changements biochimiques anormaux. Dès la troisième journée, ces changements apparaissent au microscope électronique. Après 45 jours d’immobilisation, des tissus cicatriciels indésirables commencent à se former entre les surfaces de l’articulation. Au bout de 90 jours, des dégradations importantes du cartilage sont observables.

Les recherches scientifiques nous indiquent aussi qu’il est essentiel, après une blessure, de voir à une prise en charge clinique rapide afin de rétablir le mouvement articulaire normal. En deçà de 45 jours, le rétablissement du mouvement permettra au corps de réparer une bonne partie des dommages.

Il est inexact de prétendre que l’arthrose est une maladie de vieux, même s’il est vrai qu’avec l’âge augmentent les signes d’une détérioration prématurée. Trop souvent, des gens se font répondre que l’arthrose est normale lorsqu’on atteint la cinquantaine.

Si vous subissez un traumatisme et que votre mobilité est réduite, si vous ressentez de la douleur dans une articulation, si celle-ci est enflée, il se pourrait que ce soit de l’arthrose. Entre vous et moi, pas besoin d’attendre d’être vieux pour cesser de souffrir.

Ce que vous devez savoir

  1. Dans les premiers jours et semaines suivant un accident, l’application de froid sur la blessure est la meilleure façon de réduire l’inflammation;
  2. L’articulation blessée, en phase d’inflammation et de douleur, ne tolère pas les activités où la gravité est présente (position debout). Il est recommandé de prendre du repos;
  3. Le mouvement régulier aide votre guérison, donc bougez l’articulation blessée de façon rythmique, faites de la natation ou du vélo. Suivez les recommandations de votre professionnel de la santé;
  4. Si vous souffrez déjà d’arthrose, les suppléments de glucosamine et de chondroïtine peuvent fournir à votre corps les éléments et substances chimiques de qualité qui soutiendront votre autoguérison.

Voici un exemple des trois phases de dégénérescence vertébrale (arthrose)

Normal
Les vertèbres bougent de façon symétrique et les courbes sont conservées.

Première phase
Les vertèbres ont perdu la capacité de bouger dans certaines directions. Les disques s’affaissent et se détériorent. Des dépôts calcaires apparaissent et on note un redressement de la courbe cervicale.

Deuxième phase
Cette phase marque le début de dommages permanents. Grande détérioration du disque, des muscles et des ligaments. Les dépôts calcaires sont tellement importants que la fusion vertébrale commence. Les nerfs et la moelle épinière sont affectés.

Troisième phase
Les vertèbres ont perdu leur identité et la fusion est presque complète. Les cellules nerveuses environnantes sont détruites.

De gauche à droite: Normal, Première phase, Deuxième phase et Troisième phase

1 L’arthrose est-elle fréquente?, La Société de l’arthrite.

Retour aux capsules

COVID-19

La santé et la sécurité de nos patients et de notre personnel sont nos priorités, d’autant plus en cette période de pandémie de la COVID-19.

Il est essentiel de contribuer à l’effort collectif visant à éviter la propagation du virus.

Suspension des rendez-vous non urgents et non essentiels

La Clinique Chiropratique St-Sauveur suspend donc temporairement les consultations et les traitements chiropratiques jusqu’à nouvel ordre, et ce selon les recommandations gouvernementales.

Gestion des urgences

Seuls les cas urgents, tels les traumatismes et les incapacités majeures, nécessitant des soins directs, et pour lesquels la téléconsultation n’est ni indiquée ni applicable pourront être vus en clinique.

Si vous avez de la fièvre, des symptômes de type grippal, de la toux ou un essoufflement, êtes de retour de l’étranger ou avez plus de 70 ans, nous devrons reporter votre rendez-vous.

Services de téléconsultation

Nous offrons le service de téléconsultations pour les suivis, les évaluations, les conseils de prévention par exemple. Laissez-nous le soin de déterminer si c’est une option qui est indiquée pour votre condition.

Pour vous renseigner au sujet des téléconsultations, veuillez nous écrire: clinique@chirostsauveur.com ou nous laissez un message au 450-227-0644

Tarification :

  • 15 min : 30$
  • 30 min : 60$

Merci de votre compréhension et de votre rigoureuse collaboration. Nous croyons que la contribution de tous est indispensable afin de stopper efficacement cette pandémie.

Cordialement,

Dre Andréanne Ethier Chiasson, chiropraticienne
Dr Jeremy Law, chiropraticien
Dr Simon-Michel Belisle, chiropraticien